1.png

28 aout 2019. 

[Comment j'ai déclencher le travail de mon accouchement].

Avant de lire cet article je voulais appuyer sur le fait que:

CES ASTUCES NE SONT PAS CONSEILLÉS PAR LE CORPS MEDICAL.

Vous avez été nombreuses à m'écrire pour connaitre mes astuces qui ont permis à baby JOY de pointer le bout de son nez plus rapidement, alors aujourd'hui j'ai décidé de vous en dire un peu plus.

Déjà il faut savoir que dans notre famille les bébés sont gros voir très très gros et j'avais une peur bleu de devoir expulser un sumo (se qui est complètement nul car une toute petite femme, même très maigre est capable de donner naissance à un très gros bébé par voie basse).

J'étais également perturbé car les DPA que l'on m'avait donné, au Canada et en France étaient complétement différentes (15 jours d'écart c'est énorme quand même).

Apres ma dernière échographie, la sage-femme m'a regardé et annoncé d'une douce voix :

"Bébé est en parfaite santé, elle est prête à sortir!"

... AIE AIE AIE, je me souviens encore que mon mari c'est empressé de lui dire:

"Vous n'auriez jamais du dire ça!", nous étions alors à 3 semaines de la DPA française.

Je suis donc rentré à la maison et j'ai commencé à exécuter mes petits rituels, qui n'étaient en réalité qu'une liste de multiples informations que j'avais regroupé toute au long de ma grossesse.

Des choses qui me parlaient, qui m'inspiraient confiance et qui me rassuraient.

J'avais envie de rendre ce passage poétique et cérémonial.

Alors Voilà ma précieuse liste de rituels:

- boire da la tisane de framboisier

- manger des dattes

- écouter de la musique relaxante

- pratiquer certaines postures de yoga qui favorisent la descente du bebe 

- faire des exercices de visualisation (allié à la respiration) comme pour guider votre enfant vers la porte de sortie

- diffuser de la sauge blanche autour de vous

- danser

- vous laisser bercer par votre ballon de yoga

- câliner papa ;-)

- monter/descendre les escaliers (celle-ci n'était pas sur ma liste mais je suis certaine qu'elle a beaucoup aidé)

Si vous lisez cet article c'est probablement parce que votre patience a atteint ses limites et je vous comprends ... mais n'oubliez pas de faire confiance à votre corps, si nous avons besoin de 9 mois pour créer la vie c'est que la nature en a décidé ainsi.

Une fois que votre enfant sera là, il pourra vous arriver d'être nostalgique de cette grossesse que vous ne vivrait qu'une fois dans votre vie.

Pour ma part les 3 semaines que je nous ai enlevé, ont correspondu pile au nombres de jours de BABYblues !

Alors oui mes petits rituels ont fonctionné à merveilles, car le travail à débuté le soir même ... mais a refaire je prendrai le temps de savourer et surtout de laisser la nature faire le travail, car déclencher vous-même le travail est très dangereux !

Je vous souhaite la plus belle des rencontres ... prenez soin de vous et de vos bébés.