1.png

24 janvier 2020. 

[Mon récit d'allaitement].

Cher journal, aujourd'hui je me confis à toi. Je te dévoile les secrets de la plus jolie aventure lactée: mon allaitement.

Il faut d'abord savoir que pour moi l'allaitement n'a jamais été envisagé avant de tomber enceinte. Et oui girl power, liberté, égalité des sexes ... blablabla ... bref tu connais le refrain !

Mais le jour où j'ai découvert qu'un petit ovni venait de se déposer dans le creux de mes entrailles (car oui c'est clairement ça une grossesse), l'allaitement est devenu une évidence, à vrai dire je ne me suis même pas posé la question.

Durant ma grossesse j'ai souvent entendu dire quand on me posait la question : "est ce que tu penses allaiter?", les gens me répondre : "oui enfin tu verras si ça marche!".

Mais dans ma tête c'était grave d'entendre ce genre de réponses, car pour moi l'allaitement n'était pas une chose que tu avais eut en option à la naissance, comme quand tu choisis les différents accessoires de ta voiture. 

C'était quelque chose d'évident: j'avais un nez pour respirer, des yeux pour regarder, et des nichons pour allaiter !

Non mais allo ... 

Je sais bien que pour certaines femmes c'est ultra compliqué et impossible (et surtout je ne veux blesser personne). Mais je pense sincèrement que le plus gros blocage pour les femmes qui souhaitent allaiter ce sont les conneries et blocages qu'elles peuvent entendre tout au long de leur grossesse et pire après l'accouchement !

Pour ma part j'ai entendu beaucoup de débilitudes sur le fait que je ne pourrais pas allaiter (et oui nichon en plastique, blablablabla). Mais je n'ai rien voulu entendre car mon chirurgien m'avait beaucoup rassuré à l'époque sur la question.

Le jour de l'accouchement quand JOY est sortie de mon ventre et que les sages-femmes me l'ont posée sur le ventre (et voilà je pleurs...) elle a tout de suite cherché à manger, comme un instinct animal, c'était magique à voir.

Les sages-femmes nous ont laisser faire le peau à peau mais avant qu'elles ne quittent la pièce je leur est demandé si nous pouvions la mettre au sein. Elles m'ont répondu : "Euhh on va attendre car il y a un protocole à respecter..."et sont sorties de la salle.

Il faut savoir qu'avec mon mari ,à partir du moment où on entend: règles, protocoles, normes... forcement mais forcement on va faire l'opposé.

Donc palalala pouf pouf JOJO sur les nichons de maman, et en 2 secondes chrono elle avait compris le mode d'emploi.

Je vous passe le passage où les infirmières viennent toute les 5min vérifier que tu n'as pas perdu le fils depuis la tété précédente.

 

Nous sommes donc rentrées à la maison avec notre petit glouton qui adorait les câlin lactés de maman, et qui du coup n'avait pas perdu de poids. 

Mais alors on ne m'avait pas du tout parlé de la monté de lait, des pics de croissances, du tire-lait, des possibilités de confusion, des crevasses ... rien nada! Tu as voulu allaiter contre nos avis et bien démerde toi!

Je vais donc t'expliquer comment ca fonctionne et surtout ce que j'aurai aimé savoir.

Il faut savoir que pour commencer tu vas avoir très très peu de lait les 3 premiers jours, c'est ce que l'on appelle le colostrum. C'est un lait ultra nourrissant que ton bébé va devoir aller chercher très très loin pour mettre en route la machine. Grâce à ce lait ultra riche, il va avoir le meilleur du meilleur pour commencer à se défendre et surtout prendre du poids pour pouvoir rentrer à la maison.

Alors du coup c'est formule all-inclusive, non stop si il veut, c'est LE moment où il faut faire marcher la machine.

Ensuite au bout de 3/4/5 jours tu vas avoir la fameuse montée de lait, qui en fait n'est rien d'autre que la transformation du colostrum en véritable lait. Et là ... mais alors là ... tu n'auras jamais eut une poitrine aussi grosse ! Ca va déborder de partout ! 

Il faut absolument que tu vides ta poitrine. Bébé va forcement t'aider mais je te conseille vivement de le faire manuellement toi aussi.

L'idée c'est simplement de te masser la poitrine et les tétons sous la douche, et les robinets couleront tout seul. N'hésite pas à venir bien masser les boules que tu sentiras, car ce sont des petits cailloux de lait qui bouche les "tuyaux". Tu peux aussi récupérer ton lait pour te faire des cosmetics !

Après il y a les fameux pics de croissance où alors là tu vas te demander "dans qu'elle aventure" tu t'ai lancé ! Mais c'est le moment ou moralement tu dois être une guerrière et ne surtout pas lâcher.

Ca va être dur, très très dur car ton bb sera au sein 24h/24h, donc pas de pipi, pas de lunch, pas de douches, pas de nuit, pas de sieste, RIEN RIEN REIN tu es un frigo, voilà ta seule et unique mission de vie pendant 4/5 jours.

Les pics de croissance ont lieu à 3/6/9 semaines ... et 3/6/9 mois. Tu es prévenue, alors note bien!

En dehors de ses phases un peu relou, vous allez avec bb commencé à instaurer vos rituels, vos rdv, vos habitudes. Vous aurez vos malins nocturnes, vos calins canap, vos calins cabines d'essayages, vos calins chez le banquier ...

Au début ce sera toujours sur le principe du all-inclusive car il n'y a pas de règle avec l'allaitement, c'est à la demande. Et puis au fur et à mesure vous serez un peu plus reglés (ou pas).

Et puis au bout de quelques semaines tu pourras commencer à tirer ton lait (pense à demander une ordonance à ta sage-femme ou à la PMI) pour te libérer un peu de temps, car oui allaiter veut aussi dire que tu devras vivre en permanence à proximité de ton Little Monster, que tu seras la seule à pouvoir rassasier en cas de crise majeure. Je te conseille aussi d'acheter un bib physiologique qui imite les tétons de maman pour plus de confort ... ne soit pas étonnée si babychoux l'engloutit en 3secondes il est devenu un champion de la succion avec votre allaitement, car il doit aller chercher le lait plus loin que pour un biberon classique.

Mes conseils culinaire ? Fais toi plaisir ! Evite quand même les produits laitier en abondance et les légumineuses, mais abuse des courges, butternuts, courgettes ... et surtout achetes toi de la tisane d'allaitement, tu n'as pas idée de comment ca va booster ta production !

Mes conseils beauté ? Occupes toi de ta poitrine comme jamais. Je te conseil vivement la "pommade du castor" pour les crevasses. Ensuite masses toi régulièrement la poitrine avec ton lait et de l'huile d'argan/coco/ricin. Penses à changer de soutien-gorge tt les jours, et utilise des coussinet d'allaitement (perso je te donne un conseil que je ne fais pas, mais c'est bien bien mieux).

Mais ce que tu t'apprêtes à vivre et bien plus fort que toutes les missions qui t'ont été données Ton corps va nourrir ton enfant. Tu vas contempler ton petit bébé pendant des heures, et ce sera VOTRE moment, personne ne pourra te le voler car tu seras la seule á pouvoir le nourrir, le maintenir en vie.

Vos regards vont se perdre l'un dans l'autre pendant des heures, et après chaque tété, tu verras s'installer sur son visage le sourire de l'amour, celui qui te dit "merci maman".

Vos deux corps continueront à ne faire qu'un et après 9 mois de cohabitation ce sera juste du bonheur de pouvoir prolonger cette aventure.

Bref, tu l'auras compris je suis devenue accros à l'allaitement et j'ai bien peur de devoir me faire désintoxiquer pour pouvoir arrêter...

Alors je te souhaite de vivre aussi cette aventure magiquement lactée mon cher journal.